LITEP – La littérature dans l’espace public

PRÉSENTATION

Ce programme a pour fonction de rassembler les traces de liens territoire / écrivain-e dans l’espace public, et de favoriser l’étude en séries de ces monuments, grandioses ou modestes, consacrés aux figures et aux œuvres littéraires (des plaques aux statues et aux maisons d’écrivains). La présence des auteurs et autrices dans l’espace urbain, sensible dès le XVIIIe siècle, s’est accrue sous l’effet du projet politique et pédagogique de la IIIe République. Les monuments littéraires se sont alors rapidement banalisés comme des éléments décoratifs, dont le rôle politique et culturel est devenu d’autant moins lisible qu’ils se fondent dans un paysage urbain aujourd’hui saturé.

Programme interdisciplinaire, LITEP fédère des spécialistes issus des études de réception littéraire, de la géographie urbaine et des techniques de visualisation collaborant à la création d’une base de données des monuments littéraires pour répondre à une question commune : comment l’espace public informe-t-il la mémoire collective de la littérature ?

Les partenaires sont : le laboratoire LS2N, le laboratoire L’AMo, la MSH Ange Guépin, le RFI Tourisme…


AXES DE RECHERCHE

  • Image de l’écrivain et canon littéraire
  • Réception des œuvres littéraires
  • Histoire des commémorations, histoire du tourisme
  • Numérisation des données du patrimoine
  • Humanités numériques

 

DÉMARCHE

  • Comprendre comment s’organisent les réseaux qui assurent la promotion de ce patrimoine littéraire exposé dans la ville et identifier les fonctions matérielles et symboliques de la célébration des auteurs.
  • Analyser l’ancrage territorial des écrivains et la ma- nière dont la littérature fait société dans ces lieux.
  • Etudier la reconfiguration du canon littéraire opérée par ces monuments.
  • Base Monuments littéraires : réunir dans une base de données des objets architecturaux ou matériels du paysage urbain sélectionnés pour leur lien avec des auteurs ou des œuvres littéraires de manière à pouvoir archiver, visualiser et communiquer au public les données du patrimoine littéraire représenté dans l’espace urbain.


ENJEUX / IMPACTS

  • Faire apparaître de nouveaux liens entre territoire et littérature et étendre le domaine des études de réception.
  • Faire la démonstration de nouveaux modèles numériques alliant des données de masses qualitatives et quantitatives.
  • Faire émerger et décloisonner la recherche sur le tourisme littéraire
  • Bâtir un outil ouvert pour le tourisme littéraire et favoriser une approche esthétique et historique des lieux littéraires et des pratiques de commémo- ration.
  • Encourager la participation des associations de préservation du patrimoine littéraire et architectural à la recherche.
  • Rendre au citoyen sa place en créant un outil utile et non pervasif pour lui garantir un accès libre à la culture par le numérique.

OBJECTIFS / RÉSULTATS

  • Imbrication des échelles locale et internationale dans la constitution de lieux de la mémoire littéraire.
  • Rôle des institutions régionales dans la promotion et l’émergence d’un patrimoine littéraire national
  • Rôle des commémorations d’écrivains disparus dans la structuration du champ littéraire.
  • Forte sensibilité des représentations urbaines de la littérature aux modifications du contexte politique et rétroaction de ces relectures du canon sur l’institution littéraire.
  • Fragilité du lien entre tourisme littéraire et lecture.